Facebook rend l’accès à internet gratuit en Afrique

By 4 janvier 2018Blogue
protai-in - agence web cameroun - agence web douala - création de

Facebook rend internet gratuit en Afrique en signant avec près de la moitié des pays d’Afrique – une population totale de 635 millions – pour accéder à son service Internet gratuit dans une tentative controversée de coincer le marché dans l’une des plus grandes régions de croissance de données mobiles au monde.

Le co-fondateur et président de Facebook, Mark Zuckerberg, a clairement indiqué qu’il voulait connecter le monde entier à Internet, décrivant l’accès comme un droit humain fondamental. Son initiative Free Basics, dans laquelle les utilisateurs mobiles peuvent accéder gratuitement au site, est disponible dans 42 pays, dont plus de la moitié en Afrique.

protai-in - agence web cameroun - agence web douala - création de

L’importance d’avoir accès à internet.

Internet est essentiel pour accroître les connaissances que nous avons et pour les partager les uns avec les autres. Pour beaucoup d’entre nous, Internet fait aussi partie intégrante de notre quotidien. Cependant, la plupart des habitants de notre planète n’ont pas accès à Internet. Internet.org est une initiative dirigée par Facebook qui a pour objectif d’offrir un accès à Internet gratuit en Afrique et dans d’autres pays de l’occident à Internet et les avantages de la connectivité aux habitants du monde qui ne disposent pas de ces ressources.

En quoi consiste free Basics par Facebook

protai-in - agence web cameroun - agence web douala - création de

Free Basics by Facebook (anciennement Internet.org) est un partenariat entre Facebook et les fournisseurs de services Internet mobiles (FAI) qui vise à donner un accès gratuit à une sélection de sites Web via une application mobile, afin d’augmenter la pénétration d’Internet dans les pays en développement. L’initiative a été mise en œuvre dans les pays émergents en Afrique, en Asie et en Amérique latine, en recevant des critiques élogieuses pour porter atteinte au principe de la neutralité du net.

Free Basics par Facebook offre aux personnes un accès à des services utiles depuis leurs téléphones portables, sur des marchés où l’accès à Internet peut s’avérer onéreux. Ils proposent du contenu sur des sujets comme l’actualité, l’emploi, la santé, l’éducation et les informations locales. En leur présentant les avantages d’Internet par l’intermédiaire de ces sites web.

Le 26 septembre 2015, Facebook a annoncé le changement de nom de l’application mobile et le site Internet.org à Free Basics par Facebook, pour le distinguer des autres projets de l’initiative.

Free Basics est accessible dans 53 pays avec les opérateurs mobiles suivants :

Angola (Movicel), Bénin (MTN), Cap-Vert (Unitel), République démocratique du Congo (Airtel, Tigo), Gabon (Airtel), Ghana (Airtel), Guinée (Cellcom), Guinée-Bissao (MTN), Irak (AsiaCell, Korek et Zain), Kenya (Airtel), Liberia (Cellcom), Madagascar (Blueline), Malawi (Airtel et TNM), Mauritanie (Mauritel), Mozambique (Mcel), Niger (Airtel), Nigeria (Airtel), République du Congo (Airtel), Rwanda (Airtel), Sénégal (Tigo), Seychelles (Airtel), Afrique du Sud (Cell C), Tanzanie (Tigo et Airtel), Zambie (Airtel).

D’autres initiatives que Facebook

Face au géant américain, d’autres initiatives existent. C’est le cas de Be-Bound, une entreprise française co-fondée en 2012 par Yazid Chir. Leur principe est le suivant : des développeurs intègrent leur technologie à leurs applications sous Androïd. « Quand il y a Internet, notre technologie permet d’utiliser moins de bande passante et quand il n’y a plus d’internet, la connexion se fait par le biais du réseau téléphonique qui couvre 95% de la population contre 20% d’Internet dans les pays émergents ».

Ils sont déjà présents en Algérie, au Vietnam, au Laos, en Inde, en Tanzanie et en Côte d’Ivoire où ils travaillent avec le service postal national. « On veut connecter les 4 milliards de personnes qui utilisent leurs mobiles mais qui ne peuvent pas utiliser Internet », assure Yazid Chir qui privilégie, pour l’instant, des collaborations  « avec de grandes entreprises qui veulent améliorer la vie des gens dans des pays émergents ».

Leur différence avec le géant Facebook ? Leur modèle commercial dans lequel chacun est rémunéré. Par exemple avec la poste ivoirienne, à chaque transaction auprès de clients, facilitée donc par la technologie développée par Be-Bound, un pourcentage est reversé à la poste, à l’opérateur mobile et à l’entreprise française. Yazid Chir assure que son objectif à terme est de « générer des revenus conséquents » auprès des opérateurs pour qu’ils veuillent davantage étendre les connections Internet dans les pays. Tout le monde connecté, pour bientôt ?

voici une opportunité pour vous rendre votre business visible à l’échelle mondiale; PROTAIIN vous accompagne dans toutes vos stratégies de marketing digital alors confiez nous vos projets web.

RECEVEZ VOTRE COTATION

Entrez dans le monde du web.