Blogue

La diffusion des publicités dans les statuts WhatsApp par le biais de Facebook

By 16 janvier 2019 Pas de commentaire
La diffusion des publicités dans les statuts WhatsApp
publicités dans les statuts WhatsApp:

Les nouveaux Statuts pour WhatsApp ont été lancés l’année dernière, ils sont Visibles par des contacts pendant une durée de 24 heures avant disparition, ils servent au partage de texte, photos et vidéos avec le profil. Le chiffrement de bout-en-bout est préservé.

Nous allons placer des publicités dans les Statuts. Ce sera le principal mode de monétisation, ainsi qu’une opportunité pour les entreprises afin d’atteindre les utilisateurs sur WhatsApp “, a déclaré Chris Daniels, vice-président de WhatsApp, selon des propos rapportés par The Economic Times.

Alors la monétisation de WhatsApp est un sujet qui revient continuellement. Facebook, l’application de messagerie expérimente déjà en ce sens des outils pour les entreprises. Prochainement, ce sera l’introduction de la publicité dans les Statuts de WhatsApp.

Publicités dans les statuts: La monétisation de l’application

La décision prise par Facebook est bien entendue financière : tout l’intérêt est de monétiser WhatsApp et d’en faire une application rentable. Depuis cette nouvelle, l’irritation se fait sentir du côté des utilisateurs, qui rappellent cette promesse faite par les fondateurs de ne jamais intégrer de publicités dans l’application. Ces derniers font de leur côté bien comprendre que cette décision n’est pas de leur ressort et se joignent à l’indignation. Les fondateurs Brian Acton et Jan Koum, désapprouvent en effet l’initiative : « Facebook représente un éventail de pratiques commerciales, principes, éthiques et politiques avec lesquelles je ne suis pas d’accord », indiquait Brian Acton dans une interview de Forbes magazine.

Publicités dans les statuts WhatsApp.

Les deux fondateurs ont quitté leurs fonctions chez WhatsApp en 2018 à la suite de nombreux désaccords avec Facebook sur la façon de mener l’entreprise, et notamment sur la question de l’usage des données personnelles.

Malgré ce désaccord, Facebook ne semble pas vouloir changer d’avis. Les publicités devraient débarquer dans un premier temps aux États-Unis avant de se déployer dans le reste du monde. Elles ne concerneront pour le moment que les Statuts des utilisateurs, utilisés par 450 millions de ces derniers chaque mois. Il ne serait cependant pas étonnant à terme que Facebook cherche par quelques moyens que ce soit de créer plus d’engagement auprès des 1,5 milliard d’utilisateurs de WhatsApp.

source: blog du modérateur